Préparation à la construction des ruches Kenyanes

Suite à la lecture du livre de Pierre Javaudin (Une ruche dans mon jardin) nous avons envie de construire deux ruches kenyanes pour profiter de la période hivernale et préparer l’année prochaine apicole.

Une séance de travail et de réflexion s’imposait ! Avant de se lancer dans le dessins de plans et calculer les dimensions des matériaux à acheter, nous devons savoir comment nous allons utiliser ces ruches. Et puisque nous ne faisons pas les choses comme tout le monde nous apportons quelques modifications à la ruche kenyane classique :

  • Tout d’abord nos ruches devront contenir deux colonies (avec deux entrées, une à chaque extrémité) afin de pouvoir mettre en pratique la méthode de lutte contre le varroa de Maurice Chaudière.
  • Autre avantage : cela favorise l’essaimage naturel chaque printemps tout en récupérant cet essaim. (Pour plus de détails sur cette méthode de Maurice Chaudière, voir le site www.la-ruche-extensible.com, rubrique « Mode d’emploi)
  • Du coup la taille de la ruche doit être agrandie pour avoir une longueur de 1m20 et pouvoir accueillir deux colonies.

Les dimensions étant définies nous pouvons acheter les matériaux et commencer la construction des ruches…

à suivre…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *